Le poids de la Culpabilité, porter sa croix

L’humain porte le poids de sa Croix. Tout au long de notre expérience, l’humain accumule de la culpabilité tout en revivant (par la pensée) les conséquences de ces actes passés non assumés.
L’humain n’assume pas ses actes car il croit qu’il aurait pu faire autrement ou différemment!

Nous vivons alors en permanence dans le regret de nos actes passés jusqu’à polluer notre expérience dans l’instant présent. La conséquence pour moi est la création d’un juge au niveau inconscient qui qualifiera notre prochaine action de positive ou négative ou au pire par l’attribution de mauvais points (faible estime de soi). Du coup difficile de trouver la liberté dans cet état d’esprit, cela revient à vouloir jouer dans une cour d’assise. Bonjour la Vie!

Le plus perturbant dans tout ça, c’est que peu importe le travail ou les techniques que l’on utilise pour contrer cela, on se rend compte à long terme que l’on subit toujours le poids de la culpabilité, on essaye de bien faire, voir de développer du « Self contrôle » mais cela ne tient pas longtemps en général, il y a toujours un moment ou l’on vacille, comme si la vie nous montrer un autre chemin.

C’est un cercle vicieux, l’image d’une boucle est parfaite, c’est l’image de la croyance. De mon point de vue il faut beaucoup tourner dans cette boucle pour prendre conscience du programme. En fait, on tentes pleins de choses mais on se rend compte que la culpabilité est toujours là.

Jusqu’au moment ou tu prends conscience que modifier l’extérieur ne sert à rien car l’extérieur n’est que le reflet de notre fonctionnement intérieur.

En fait, si tu te sens coupable, c’est simplement que tu crois que tu aurais pu faire autrement, que tu aurais pu faire un autre choix ou dire autre chose? Mais comment aurais-tu pu faire autrement sur l’instant?
Pour moi ca revient à voir la personne que tu étais, avec les yeux de la personne que tu es aujourd’hui?

Exemple :

J’aurais du mieux travailler à l’école, j’aurais un meilleur boulot aujourd’hui? Crois-tu que la personne que tu étais, aurais pu faire autrement en ce temps?

J’aurais du dire je t’aime à cette personne avant qu’elle décède, je regrette! Crois-tu que la personne que tu étais aurait pu utiliser ses mots devant cette personne?

Je me sens pas bien sur ce chemin(vie), crois-tu que tu aurais pu choisir une autre route, un autre chemin à ce moment? Souviens toi de qui tu étais?

Il faut cesser de regarder derrière avec ce regard d’aujourd’hui! Pour moi c’est la première libération!

Ensuite, lors de situations oui je me suis mis en colère contre quelqu’un. Est ce que je dois me sentir coupable de cela? Comment mon personnage aurait pu faire différemment à ce moment?

La colère est une impulsion qu’il est souvent difficile à maîtriser, elle a plutôt tendance à nous faire perdre le contrôle et à montrer une partie de nous que l’on refuse à accepter : le « mauvais » côté! Tout cela ne remet pas en cause, l’importance d’aller voir ce qui se cache sous la colère bien entendu…

L’humain tend à vouloir toujours montrer une belle image de soi, bien lisse, bien correcte, bien propre et positive mais cela demande une certaine maîtrise et un esprit alerte, hélas la vie aime à s’amuser de cela et à faire voler en éclat ce self-contrôle: « Chassez le naturel, il revient au galop » .

Est que je dois me sentir coupable de ma colère intérieur, des mes conditionnements, de mes croyances? La culpabilité est un fardeau et une croyance bien ancrée. (sûrement un lien avec le catholicisme).

Dans mon enfance, j’étais timide? Est que j’ai fait le choix d’être timide? On parle bien de conditionnement! Le fait d’être timide a t-il impacté mes choix dans ma vie personnelle et professionnelle? La réponse est OUI! Donc est ce que j’aurais pu faire d’autres choix (libre arbitre) à ces moments là?

Alors comment peut on se sentir coupable de quoi ce soit? Puisque en réalité je n’ai pas la maîtrise sur mes croyances et mes conditionnements.

Si vous ressentez de la culpabilité et si une image vous vient à l’esprit! Remettez-vous à la place de votre personnage, auriez-vous pu faire autrement? Prenez toute la scène et même la journée entière si il le faut.

De mon point de vue, l’humain est la victime de ses émotions refoulés, de ses peurs et des conditionnements acquis, est ce qu’il doit se sentir coupable ou à l’origine de cela?

Bien entendu, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas évoluer sur ces situations et mettre à jour notre système pour améliorer notre devenir.

0

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *